Diane Berni

En commençant la gymnastique à 6 ans, Diane devient championne départementale. Au même âge, elle commence le piano au Conservatoire de la Grande-Motte. La musique devient sa passion. Elle débute également les danses classique et jazz et entre à 8 ans au Conservatoire régional de Montpellier pour se former intensivement à la danse classique. Elle pratique en parallèle la danse hip-hop et le théâtre.

Au Conservatoire, Diane obtient le diplôme de formation musicale-danseur (F.M.D). Elle découvre la danse contemporaine en 2007 à l'occasion d'un stage internationnal avec Laura Vilar. Ce style est une révélation et devient alors son modèle. Après obtention du Baccalauréat, elle entre en 2012 à l'Epsedanse de Montpellier.

En 2013 elle déménage à Roubaix et entre au Centre Chorégraphique Nationale dirigé à l'époque par Carolyn Carlson, pour y suivre un double-cursus en danse contemporaine et en licence études en danse, à la faculté Lille 3. Elle poursuit sa formation en danse classique et hip-hop, et se découvre en 2014 une passion pour le flamenco.

En Janvier 2012, Diane participe au flashmob sur la place de la Comédie à Montpellier, organisé par l'école Epsedanse.

Elle danse dans de nombreux spectacles présentés à St-Georges d'Orques, au Zénith et au théâtre Jean Vilar de Montpellier, où elle développe ses qualités d'interprète. C'est en prenant une multitude de stages à travers la France que Diane enrichit sa personnalité artistique, au contact d'artistes reconnus comme Corinne Lanselle, Peter Mika, Anna Sanchez,  Boosmat Nossan (cie Batsheva). Ses voyages s'étendent de Toulouse à Genève, en passant par Barcelone, Angers, la Rochelle et Voiron, pour enfin choisir la région du Nord.

Elle intègre enfin la compagnie Améthyste en 2015, où elle s'épanouit à travers le mélange des styles. Elle passe en Juin 2015 son Examen d’Aptitude Technique en danse contemporaine, avec succès.

Diane savoure l'espace ; quand elle le traverse, elle l'ouvre, le dessine, le réinvente et laisse derrière elle une multitude de lignes et de courbes. Sa danse est un dessin éphémère qui réinvente ses formes à l'infini. Diane entraine son corps dans un flux continu, habitée par une grande fluidité. La vitesse de ses enchainements et ses brusques changements de directions la rendent imprévisible.

Baissez les yeux cinq secondes, vous ne la trouverez plus au même endroit. Vive, gracieuse et surprenante à la fois, Diane donne envie de suivre avec elle le son de la musique.

 

Mg 9290

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.